Verset du Jour: Psaume 34,15


Détourne-toi loin du mal!
Fais le Bien!
Recherche la Paix
et poursuis-la!

Tout un programme! Un programme pour toute une vie. Dans le texte hébreu, les verbes sont à l’impératif: il ne s’agit donc pas seulement d’une invitation, mais justement – d’un impératif, d’un ordre.

Comment comprendre le mal dont il faut se détourner? Beaucoup ont tenté de le définir, et souvent cela a résulté en des règles et la séparation d’avec « le monde » qualifié comme étant mal, avec ses tentations. Mais je le définirai le mal autrement: se détourner du mal comme l’effort d’activement éliminer, faire quelque chose contre le mal, contre ce qui fait mal dans le monde – la pollution, la pauvreté, la faim, la course à l’armement, l’esclavage dans toutes ses formes, les discriminations, la violence, les inégalités, l’injustice sociale, les paroles blessantes, l’indifférence… la liste est longue. S’en détourner, ce n’est pas seulement fermer les yeux et tourner le dos, mais ne pas y participer, faire quelque chose contre autant que possible.

Ainsi, la liste et les possibilités pour faire le Bien deviennent infinies. Cela peuvent être des grandes choses, mais souvent ce seront des choses qui vont sembler être « juste » des petits gestes, mais qui peuvent avoir un impact énorme, allant d’un sourire et d’une parole bienfaisante à la médiation lors d’un conflit au fait de privilégier les achats chez son paysan local plutôt que de chercher à tout prix le meilleur marché à toute saison chez le gros distributeur.

Car la paix, c’est elle que nous devons poursuivre, et elle est beaucoup plus que seulement l’absence de guerre, plus que le silence des armes. Avec la Paix, justice et amour vont main dans la main; elle est l’avant-goût du Royaume partout où elle devient réalité un peu plus, car le Royaume de Dieu est un royaume de Paix, tout comme Jésus est le Prince de Paix. En tant que disciples, nous sommes appelés à l’imiter et à le suivre. Et la Paix, Shalom en hébreu, désigne autant la paix entre deux individus (entre des êtres humain, ou entre Dieu et l’homme), que la paix intérieure, le calme, la sérénité d’un individu, que sa santé – tous si recherchés aujourd’hui. Le Talmud (Traité Shabbat 10b) dit que le nom de Dieu est Shalom, Paix – est nous dit ainsi vers qui nous trouvons la Paix, et qui est la source de la Paix, et de notre Paix. Ainsi, le Talmud dit également que ceux qui poursuivent la Paix auront une part dans ce monde et dans le monde à venir (Traité Yevamot 109a).

ס֣וּר מֵ֭רָע וַעֲשֵׂה־טֹ֑וב בַּקֵּ֖שׁ שָׁלֹ֣ום וְרָדְפֵֽהוּ׃

Publié par

dianaschaerer

Théologienne, blogueuse et prédicatrice, mère de deux enfants, épouse et auteur d’un petit commentaire sur l’Ecclésiaste – telle est celle qui se cache derrière ce petit coin du web. Theologian, blogger and preacher, mother of two children, wife and author of a small commentary on Ecclesiastes – just some of the facets of the gal to whom this corner of the web belongs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s