Adieu


Une lumière s’est éteinte
encore hier
je tenais ta main
fragile, mais forte
et douce à la fois

Une lumière s’est éteinte
s’en est allé pour toujours
endormi,
paisiblement
après la lutte du guerrier

Tu as été fort
tu as été courageux
tu as été aimant
souriant,
plein d’humour
un mari, père, grand-père
ami

Une lumière s’est éteinte
que vent a soufflé
et balloté
trop violemment
Adouci seulement
par l’amour immense
que lui portaient les siens

Une lumière s’est éteinte
tu t’es endormi
tu as lutté jusqu’au bout

Maintenant,
tu te réveilleras dans les bras de ton saveur
plus de mort
ni souffrances
toute larme
sera essuyé de tes yeux
alors qu’elles coulent encore
des nôtres

Je te dis doucement
Adieu
Tout doucement,
Nous nous reverrons

Une s’est allumé dans le ciel –
Tu es en sécurité
dans les bras de ton sauveur
accueilli, aimé, restauré,
guéri
vivant
dans le cœur
du Dieu d’Amour.

Publié par

dianaschaerer

Théologienne, blogueuse et prédicatrice, mère de deux enfants, épouse et auteur d’un petit commentaire sur l’Ecclésiaste – telle est celle qui se cache derrière ce petit coin du web. Theologian, blogger and preacher, mother of two children, wife and author of a small commentary on Ecclesiastes – just some of the facets of the gal to whom this corner of the web belongs.

Une réflexion sur “Adieu”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s